Découvrez nos ressources

Textes

Maslow

Abraham Maslow, Être humain, Paris, Eyrolles, 1971 (1e édition), 2013 (2e édition)

Texte
« Il m’a semblé pertinent de distinguer deux types (ou mieux encore, deux niveaux) d’individus en cours d’accomplissement, ceux qui sont clairement sains mais qui n’ont pas, ou rarement, fait l’expérience de la transcendance, et ceux pour lesquels elle représente au contraire un vécu important voire capital. » (p. 309)

En savoir plus « Maslow »

Bidar

Abdennour Bidar, « Le sage, le saint et le fou »

Texte
Un sage, un saint et un fou s’étaient levés de bon matin et marchaient ensemble sur la route de Samarkande.

Au milieu de la matinée, soudain le ciel devint tout noir et un terrible orage éclata. La foudre se mit à tomber de tous côtés.

Le sage, stoïque sous le déluge et les éclairs, dit d’un ton placide : « Il serait prudent de se mettre à l’abri », et d’un pas tranquille il se dirige vers une petite cabane non loin de là.

En savoir plus « Bidar »

Bhagavad Gita

La Bhagavad-Gîtâ, suivie du Commentaire de Sankara (extraits), traductions d’Émile Senart et de Michel Hulin, Paris, Seuil, « Points Sagesses », 2010

Texte
II, 43 : « Hommes de désir, obsédés par les plaisirs célestes, leur discours, tourné vers les jouissances et les pouvoirs magiques, se perd dans le dédale des rites et ne débouche que sur les renaissances comme fruits des actes »

En savoir plus « Bhagavad Gita »

Bobin

Christian Bobin, Le Plâtrier siffleur, Paris, Poesis, 2018, 15 p.

Texte
« Habiter poétiquement le monde
ou habiter humainement le monde,
au fond, c’est la même chose. »

…. et j’ajouterai
ou habiter spirituellement le monde

En savoir plus « Bobin »

Hadot

Pierre Hadot, Qu’est-ce que la philosophie antique ?, Paris, Gallimard, 1995, p. 93

Texte
L. Robin (notice, dans Platon, Le Banquet, Paris, 1981 (1re éd. 1929), p. XCII) a résumé ces thèmes platoniciens de la manière suivante :

« L’âme féconde ne peut féconder et fructifier que par son commerce avec une autre âme, dans laquelle auront été reconnues les qualités nécessaires ; et ce commerce ne peut s’instituer que par la parole vivante, par l’entretien journalier qui suppose une vie commune, organisée en vue de fins spirituelles et pour un avenir indéfini, bref une école philosophique, telle que Platon avait conçu la sienne, dans son état présent et pour la continuité de la tradition.

En savoir plus « Hadot »

Eckhardt

Maître Eckhardt

Texte
« Commence par toi-même et abandonne-toi. En vérité, à moins que tu ne te fuies d’abord toi-même, partout où tu fuiras, tu trouveras des entraves et de l’inquiétude, où que ce soit. Les gens qui cherchent la paix dans les choses extérieures, lieux ou modes, ou gens ou œuvres, ou les pays lointains, ou la pauvreté, ou l’abaissement, si grand que ce soit ou quoi que ce soit, tout cela n’est pourtant rien et ne leur donne pas la paix.

En savoir plus « Eckhardt »

Del Vasto

Lanza del Vasto, Approches de la vie intérieure

Texte
« La nuit tombait. La route s’enfonça dans la forêt plus noire que la nuit.
J’étais seul, désarmé. J’avais peur d’avancer, peur de reculer, peur du bruit de mes pas, peur de m’endormir dans la nuit redoublée.
J’entendis des craquements sous bois et j’eus peur. Je vis luire entre les troncs des yeux de bête et j’eus peur. Puis je ne vis plus rien, et j’eus peur, plus que jamais.
Enfin, de l’ombre, une ombre sortit qui me barra la route :
« Allons ! Fais vite : c’est la bourse ou la vie ! »

En savoir plus « Del Vasto »

Mère Teresa

Mère Teresa, Un chemin tout simple

Texte
« De nos jours, la plus terrible maladie en Occident n’est pas la tuberculose ou la lèpre, mais c’est de se sentir indésirable, mal aimé et abandonné. Le seul remède à la solitude, au désarroi et au désespoir, c’est l’amour. Il existe une faim d’amour auquel vous ne pouvez répondre que par la grâce de Dieu.

En savoir plus « Mère Teresa »

Krishnamurti

Jiddu Krishnamurti, Le sens du Bonheur

Texte
« Vous voulez être aimé parce que vous n’aimez pas. Dès que vous aimez vraiment, c’est terminé, vous ne cherchez plus à savoir si on vous aime ou non. Tant que vous êtes en demande d’amour, il n’y a pas en vous d’amour vrai.

En savoir plus « Krishnamurti »

Del Vasto

Lanza del Vasto, Approches de la vie intérieure

Texte
« Si nous recevons le soleil en face, notre dos reste dans l’ombre et tout notre corps projette une ombre sur la terre, ainsi de l’amour.
Tout amour humain comporte ainsi son revers de haine et bien souvent l’envers dépasse l’endroit.
Si j’aime une femme à la passion, je hais tous ceux qui pourraient lui faire ou lui vouloir du mal, je hais aussi tous ceux qui l’aiment trop et cherchent à détourner ses faveurs. Et cela n’est rien encore. Car si d’aventure elle se prenait à aimer quelqu’un d’autre et me faisait la suprême injure de trouver son bien en dehors de moi, voici que mon grand amour me porterait à le haïr à mort. Que dire de l’attachement avare et jaloux des familles.

En savoir plus « Del Vasto »