Mohammed Iqbal, Les Secrets du Soi, Paris, Albin Michel, 1989

Présentation
Né en 1877 en Inde britannique (actuel Pakistan), et mort en 1938 à Lahore, il fut un poète et philosophe indien. Considéré comme l’un des poètes musulmans les plus influents du XXe siècle, il est considéré comme le père spirituel du Pakistan, créé après sa mort.

Texte
« Tu es une force endormie : éveille-toi !
Quand la pierre s’imagine être du verre
Elle devient du verre exposé à se briser
Si le voyageur pense qu’il est faible
Il abandonne sa vie aux mains des brigands
Combien de temps te considèreras-tu comme eau et argile ?
Crée de ton argile un Sinaï flamboyant ! »

« Je ne suis qu’un atome mais le soleil radieux m’appartient
Dans mon sein sont cachées des centaines d’aurores »

« Ne gaspille pas ta poignée de poussière… Transmue ta pognée de terre en or »

« Étant donné que la Vie de l’Univers provient du pouvoir du Soi
La vie est en proportion de ce pouvoir »

« Le sens de la vie est contenu dans l’action
Trouver ses délices dans la création est la loi de la Vie
Lève-toi et crée un monde nouveau ! »

« Qu’est-ce que la Vie, sinon être libéré de se mouvoir autour d’autrui
Et de te considérer toi-même comme Sanctuaire ? »