Mâ Ananda Moyî (1896-1982), L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, Paris, Albin Michel, « Spiritualités vivantes », 1988, p. 185-187

Texte
« Comment le sâdhanâ (ascèse) peut-elle être intense ?
Mâ : Il faut viser un seul but ; ekalakshya signifie diriger la flèche vers le but, n’avoir à l’esprit que le but et le but seul (…).

Votre façon de suivre votre ascèse ressemble à un voyage dans un char à bœufs comme il y en a des quantités sur la route. Parfois le charretier s’endort, les bœufs partent dans une mauvaise direction et il faut faire demi-tour. Vous devez donc veiller constamment et garder l’œil ouvert (…). Tout devient possible par la concentration pure. »