Ramana Maharshi, L’enseignement de Ramana Maharshi, Paris, Albin Michel, « Spiritualités vivantes », 2005, p. 709-710

Présentation
Ramana Maharshi (1879-1950) Ramana Maharshi s’inscrit dans la tradition de l’advaïta-vedanta (doctrine de la non-dualité), dont on trouve l’une des expressions les plus claires dans la Mundaka Upanishad (une des 108 Upanishad qui constituent les textes védiques, les plus sacrés de l’hindouisme).

Texte
« 29 avril 1938 »

« Chacun est le Soi infini. Et cependant chacun prend le corps pour le Soi (…) Personne n’est éloigné du Soi. Chacun est réalisé, chacun est le Soi. Et pourtant, n’est-ce pas un mystère que l’être ignore ce fait fondamental et désire réaliser le Soi ? Cette ignorance provient de l’identification erronée du corps avec le Soi.

La Réalisation consiste à se défaire de cette fausse idée que l’on n’est pas réalisé. La Réalisation n’est pas quelque chose de nouveau à réaliser. Elle doit déjà exister pour être permanente. Sinon, aucun effort pour l’atteindre ne vaudrait la peine. Dès que la fausse notion « Je suis le corps » ou « Je n’ai pas réalisé » est dissipée, il ne reste plus que la suprême conscience, ou le Soi, qui est toutefois appelé Réalisation au niveau actuel de compréhension. Mais la vérité est que la Réalisation est éternelle et qu’elle est déjà là, ici et maintenant. Finalement, la Réalisation ne revient qu’à l’élimination de l’ignorance, et rien de plus. »