IMG_4856

Gérard Kurkdjian

Passionné par les musiques et les spiritualités du monde, Gérard Kurkdjian travaille depuis 25 ans dans divers domaines de la création artistique. Fondateur et/ou directeur artistique de nombreux festivals de musique, il a participé à la création du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, dont il a été le directeur artistique de 1994 à 2009. Également musicien, producteur, conférencier, journaliste de radio, l’ensemble de son travail est centré sur une vision œcuménique et transversale des cultures et des arts du monde. Profondément attiré par les spiritualités du monde, convaincu que les musiques sont un puissant vecteur de communication entre traditions et cultures, il a développé à partir de son expérience une réflexion globale sur les rapports de la musique et du sacré. Fruit de ce long cheminement, il vient de publier chez Albin Michel, « Le Grand Livre des Musiques Sacrées du Monde », premier ouvrage rassemblant en un seul volume et sous une même plume l’ensemble des traditions des musiques sacrées de la planète.

Méditations musicales

« La musique est probablement de tous les arts la forme la plus à même de créer quasi instantanément des flux d’émotions. Certaines musiques ont une force particulière qui leur confèrent la capacité d’ouvrir l’auditeur à des réalités profondes. Toutes les religions du monde ont utilisé cette énergie propre à la musique afin d’orienter leurs fidèles vers une plus grande adhésion à la foi et aux croyances qu’elles véhiculent. Au fil des siècles s’est ainsi constitué sur la planète un immense et foisonnant répertoire de chants et de musiques liturgiques. Mais bien au-delà de l’univers religieux, d’autres musiques, classiques, savantes, profanes, ont elles aussi ce pouvoir singulier d’ouvrir les portes de l’intériorité. Ce sont toutes ces musiques que je propose d’élire comme supports de méditation dans la méditation musicale, pratique spirituelle a- religieuse, qui ne s’ancre dans aucune confession ou croyance.
Il existe deux types de méditation :
– Sans objet : le méditant médite sur sa simple présence au monde, en dehors de toute image ou représentation mentale, sur l’être là, « ici et maintenant ».
– Avec objet : le méditant médite à partir d’un support matériel, visuel, ou sonore.
La méditation musicale est une conjugaison de ces deux formes de méditation.
Après avoir créé le cadre intérieur et psychologique propice, cette forme de méditation particulière prend appui sur des pièces musicales, qui deviennent ainsi des objets de contemplation, sortes de mandalas sonores et rayonnants que chacun pourra appréhender à sa guise. Avec le support de techniques empruntées à divers modes de méditations traditionnelles, ces musiques, bien au-delà d’une « simple » écoute esthétique, peuvent être des médiums susceptibles de mettre chacun en relation avec l’espace de son Soi profond. »G.K.

Programme de l’année 2017 – 2018
Pour cette saison du Sésame, Gérard Kurkdjian continue le voyage musical et spirituel entamé il y a maintenant deux ans, en y apportant cependant une innovation de taille. Cette année la méditation musicale se fera à partir de musique vivante et de véritables concerts, donnés par des musiciens de talents. Outre l’expérience singulière qu’est par elle même la méditation musicale, ces concerts-découvertes seront l’occasion de rencontres et d’échanges féconds avec des artistes personnellement impliqués dans des démarches spirituelles et pour lesquels la musique est d’abord un chemin intérieur.
–6 novembre 2017 : « Musique classique de l’ Inde du nord » avec le duo Henri Tournier (flûte bansuri et flûtes diverses ) et Prabhu Edouard ( Tabla – Kanjira et percussion ),qui ont en commun une double culture Indienne et occidentale.
–  9 avril 2018 : « Chant et musique persane » avec Taghi Akhbari (chant) et Nader Aghakhani ( Tar).

NB : Une participation de 8 euros sera exceptionnellement demandée pour ces soirées (en plus des frais annuels d’inscription pour les participants au Parcours).

Programme de l’année 2016 – 2017
Les quatre séances de méditations musicales de cette session 2016-2017 du Sésame seront organisées à partir des répertoires des grandes traditions des musiques sacrées du monde mais aussi depuis le champ des musiques classiques et savantes d’Occident et d’Orient.

Session 1 – Deux formes musicales de tradition chrétienne (21 novembre 2016)
La première session de méditation musicale sera dédiée à deux formes musicales issues de la tradition chrétienne et sera divisée en deux moments :
1. Méditer avec le chant grégorien du Chœur des Moines de l’Abbaye de Solesme.
2. Méditer avec le compositeur contemporain Arvo Pärt.

Session 2 – Méditations musicales autour des répertoires des traditions l’Inde et du bouddhisme (30 janvier 2017)
La deuxième session de méditation musicale sera dédiée aux traditions de l’Inde et du bouddhisme.

Session 3 – Méditations musicales autour des répertoires des traditions juives et musulmanes (13 mars 2017)
La troisième session de méditation musicale sera dédiée aux traditions juives et musulmanes.

Programme de l’année 2015 – 2016
Ces quatre sessions permettront de découvrir les multiples formes des musiques sacrées de la planète en tant que supports de méditation et médiums d’introspection. Par delà les codes et les formes de leurs traditions religieuses originelles, les musiques sacrées du monde s’offrent depuis quelques décennies aux oreilles des mélomanes comme des objets de délectation esthétiques. Sans négliger cette importante dimension, qui est une sorte de sas d’entrée vers ces musiques, nous essaierons de nous mettre plus profondément à l’écoute du rayonnement particulier qu’elles peuvent délivrer au cœur même de notre modernité, chacune avec sa saveur et son background particulier : chrétien, juif, musulman, hindou, bouddhiste, animiste… C’est à travers des séances d’audition de chacune de ces formes de musiques sacrés que je propose de faire « sentir » la réalité de leur pouvoir spirituel, à même de toucher tous les cœurs, qu’ils soient croyants ou incroyants.

Session 1 – Les musiques sacrées, première approche (5 octobre 2015)
1. Essai de définition.
2. Présence des musiques sacrées dans les divers champ religieux : entre dogmes et liberté.
3. Les musiques sacrées dans le christianisme : le chant grégorien ; chants sacrés populaires en Méditerranée ; les chants des Églises d’Orient.

Session 2 – Chants et musiques sacrées des mondes juifs et musulmans (2 novembre & 14 décembre 2015)
1. Histoire et contexte socio-religieux.
2. Les musiques sacrées dans le judaïsme : chants hassidiques ; chants sacrés séfarades.
3. Les musiques sacrées dans l’islam : la cantillation coranique ; chants des confréries soufi au Maroc ; le sama’ des derviches mevleli de Konya ; le Qawwali du Pakistan.

Session 3 – Chants et musiques des traditions bouddhiste et hindoue (29 février 2016)
1. Histoire et contexte socio-religieux des musiques sacrés dans le bouddhisme : psalmodies des moines tibétains ; le shomyo ; tradition zen de la flûte shakuhachi du Japon.
2. Introduction au système musical hindou : le Nad, le son originel comme racine de la création, la musique comme voie spirituelle en Inde (Marga Sangeet) : les chants dévotionnels de la Bakhti ; le chant Dhrupad.

Session 4 – Les musiques sacrées des mondes animistes et dans la modernité (29 mars 2016)
1. Les musiques des mondes animistes : Santeria cubaine, candomblé du Brésil, vaudou haïtien, chants de chasseurs d’Afrique de l’Ouest, chants des chamanes de Sibérie.
2. Les musiques sacrées dans la modernité : le sacré dans la musique contemporaine, dans le jazz, dans les musiques du monde. Le corps morcelé d’un sacré en mutation…