IMG_4856

Gérard Kurdjian

Passionné par les musiques et les spiritualités du monde, Gérard Kurdjian travaille depuis 25 ans dans divers domaines de la création artistique. Fondateur et/ou directeur artistique de nombreux festivals de musique, il a participé à la création du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, dont il a été le directeur artistique de 1994 à 2009. Également musicien, producteur, conférencier, journaliste de radio, l’ensemble de son travail est centré sur une vision œcuménique et transversale des cultures et des arts du monde. Profondément attiré par les spiritualités du monde, convaincu que les musiques sont un puissant vecteur de communication entre traditions et cultures, il a développé à partir de son expérience une réflexion globale sur les rapports de la musique et du sacré. Fruit de ce long cheminement, il a publié en mai 2016, Le Grand Livre des Musiques Sacrées du Monde, chez Albin Michel / Spiritualités, un vaste panorama des grandes traditions des musiques sacrées de la planète.

Programme de l’année 2017 – 2018
Pour cette saison du Sésame, Gérard Kurkdjian continue le voyage musical et spirituel entamé il y a maintenant deux ans, en y apportant cependant une innovation de taille. Cette année la méditation musicale se fera à partir de musique vivante et de véritables concerts, donnés par des musiciens de talents. Outre l’expérience singulière qu’est par elle même la méditation musicale, ces concerts-découvertes seront l’occasion de rencontres et d’échanges féconds avec des artistes personnellement impliqués dans des démarches spirituelles et pour lesquels la musique est d’abord un chemin intérieur. Chaque concert sera donc suivi d’un échange animé par Gérard Kurkdjian. Une participation de 10 euros aux frais d’organisation de ces soirées sera demandée aux participants  (5€ pour les étudiants et les participants au Parcours).

6 novembre 2017 : « Musique classique de l’Inde du nord & Improvisations »
avec Henri Tournier “multi-flûtiste” et Prabhu Edouard joueur de tabla et de percussions, qui ont en commun une double culture Indienne et occidentale.

9 avril 2018 : « Chant et musique persane »
avec Taghi Akhbari (chant) et Nader Aghakhani (tar).

2 juillet 2018 : « L’Oiseau de Feu : Musiques et mystiques d’Orient et d’Occident »
avec Jonathan Dunford ( Viole de Gambe), Iyad Haimour ( Oud – Qanoun – Ney) et Gerard Kurkdjian ( Récitant).

« C’est à la confluence des voies mystiques des mondes chrétiens et musulmans que se situe le projet musical initié par Gérard Kurkdjian, Jonathan Dunford et Iyad Haimour, porté par l’écrin de la musique baroque et des musiques savantes arabes et ottomanes.
Les pièces pour viole de gambe de Marin Marais, Monsieur de Sainte Colombe ou Nicolas Hotman y dialoguent avec les sonorité du oud, , du qanoun et de la flûte de roseau ney.
Expérience unique où à travers la beauté des mélodies et des textes de St Jean de la Croix, Djallaleddin Rûmi, Mansour Hallaj, St François d’Assise, Hafez, Maître Eckhart, Kabir, St Augustin ou encore l’Émir Abdel Qader, s’offrent en musique les saveurs secrètes et si proches de deux grandes voies spirituelles. »